Le nettoyage ethnique des Rohingyas, l'ONU est inquiète
Taghrib (APT)
Le secrétaire général de l'ONU a mis en garde les autorités du Myanmar contre un nettoyage ethnique des Rohingyas.
date de publication : Wednesday 6 September 2017 16:35
Code d'article: 282680
 
Antonio Guterres a appelé, mardi 5 septembre, le régime du Myanmar à mettre un terme à la violence exercée contre les musulmans rohingyas dans l’État de Rakhine, sans omettre de mettre en garde contre un nettoyage ethnique des Rohingyas.

Il affirme avoir écrit une lettre au Conseil de sécurité de l’ONU dans laquelle il s’est dit préoccupé par la répression des musulmans au Myanmar ainsi que ses conséquences pour la paix et la sécurité de la région.

« Nous recevons des confirmations en permanence de violences perpétrées par les forces de sécurité du Myanmar, il s’agit parfois de violence aveugle. Cela ne va qu’accroître la radicalisation. Il est urgent de mettre au point un plan pour résoudre cette crise. Il apparaît donc essentiel de donner aux musulmans de l’État de Rakhine une nationalité ou au moins dans un premier temps un statut légal qui leur permette d’avoir une vie normale », a affirmé le secrétaire général de l’ONU, cité par Reuters.

Quelque 125 000 musulmans rohingyas ont fui, depuis le 25 août, les violences à Rakhine, dans le nord-ouest du Myanmar ; violences qui ont fait jusqu’ici 400 morts.

Les Rohingyas sont marginalisés au Myanmar et considérés comme des étrangers.

Pour rappel, le Conseil de sécurité s’est réuni, la semaine dernière, à huis clos, sur la situation au Myanmar. 
 
Share/Save/Bookmark