La création des ONG du rapprochement islamique au niveau mondial
Agence de presse Taghrib (APT)
Depuis des dernières années et sous la direction de l'ayatollah Araki, secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques, nous avons essayé de transformer les dialogues du rapprochement islamique dans une forme pratique, a déclaré le vice-secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques chargé des affaires sociales.
date de publication : Sunday 11 December 2016 18:28
Code d'article: 253431
 
Cette année, au lieu de la tenue de la conférence de l'unité islamique, la réunion des membres du conseil général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques.  Cette réunion a lieu dans une intervalle de trois ans, a indiqué Mohammad Nazemi Ardakani dans un entretien avec le journaliste de l'agence Taghrib (APT).

Chaque année, dans la conférence de l'Unité islamique, on aborde les théories. Le conseil général change cette théorie en politiques et ces dernières sont transformées en stratégies par le secrétariat du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques, a-t-il expliqué.

 Dans ces dernières années, les théories liées au rapprochement islamique ont été préparées. Mais dans ces années, sous la direction de l'ayatollah Araki, secrétaire général du Conseil mondial du rapprochement des écoles islamiques, on a essayé de transformer ces théories en programmes pratiques, a-t-il insisté.

La constitution des ONG au niveau mondial est le mécanisme proposé pour la réalisation des programmes théoriques. De nombreuses ONG comme celles des oulémas, des professeurs d'université, des jeunes, des avocats, des politiciens et les familles des victimes du terrorisme, a-t-il précisé.
 
 
Share/Save/Bookmark