Pétrole: l'Irak porte plainte contre la Turquie
Agence de presse TAGHRIB (APT)
Bagdad a porté plainte vendredi contre la Turquie après qu'Ankara a annoncé avoir commencé à livrer sur les marchés internationaux du pétrole en provenance de la région autonome du Kurdistan, dans le nord de l'Irak.
date de publication : Saturday 24 May 2014 12:05
Code d'article: 159510
 

L'annonce turque risque d'envenimer encore un peu plus les relations entre le gouvernement central irakien et les dirigeants du Kurdistan qui se livrent depuis plusieurs mois une bataille sur le contrôle des exportations de brut: Bagdad estime que le pétrole appartient au pays tout entier, tandis qu'Erbil veut traiter directement avec des compagnies pétrolières. 

Le ministère du Pétrole de la République d'Irak a annoncé aujourd'hui qu'il a envoyé une demande d'arbitrage auprès de la Chambre de commerce internationale (ICC à Paris) à l'encontre de la République de Turquie et de son opérateur (...) Botas, indique le ministère dans un communiqué.

En transportant et stockant du brut du Kurdistan, et en le chargeant sur un tanker à Ceyhan, le tout sans l'autorisation du ministère irakien du Pétrole, la Turquie et Botas ont enfreint leurs obligations stipulées dans l'Accord sur l'oléoduc Irak-Turquie, ajoute-t-il.

Plus tôt, le ministre turc de l'Energie Taner Yildiz avait indiqué à la presse que son pays avait commencé à livrer jeudi soir du pétrole pompé au Kurdistan et stocké dans le port méditerranéen de Ceyhan.

Un responsable turc, s'exprimant sous le couvert de l'anonymat, a indiqué à l'AFP qu'Ankara n'avait pas été informé de la décision de Bagdad de porter plainte.

 

Share/Save/Bookmark