Agence de presse Taghrib (APT)
Selon le vice-ministre iranien des Affaires étrangères chargé du département arabo-africain, l’Arabie saoudite se trouve dans l’impasse au Yémen, aussi bien sur le plan politique que militaire et elle n’a que faire son choix entre « mauvais » et « le pire ».
date de publication : Thursday 13 October 2016 11:55
Code d'article: 247704
 
Hossein Jaberi Ansari a écrit que lors du carnage à Sanaa, des centaines de Yéménites innocents ont encore été victimes de l’agression et la déraison des politiciens saoudiens.


« Cela fait plus d’un an et demi que Riyad s’empêtre dans une guerre directe avec le peuple Yémen dans le faux espoir que ce pays retrouve sa situation d’antan », a-t-il indiqué.

La folle ambition de Riyad ne se réalisera jamais et le Yémen sortira victorieusement de cette guerre abominable et marchera vers l’avenir, toujours d’après le vice-ministre iranien des Affaires étrangères.

« Le récent carnage à Sanaa est le symbole de l’échec du régime saoudien dans la guerre au Yémen », a-t-il prévenu. Dans une autre partie de son article, M. Ansari a écrit :

« L’Arabie saoudite est tombée dans l’impasse aussi bien sur le plan militaire que politique.

Elle se trouve devant un dilemme : choisir entre l’option de « mauvais » et celle du « pire » ; soit tout comme Israël au Liban elle doit accepter la défaite et mettre un terme à sa politique caduque de guerre sans résultat ou bien tout comme l’Ex-Union soviétique en Afghanistan, elle doit poursuivre sa guerre d’usure et cultiver tôt ou tard les résultats de ses politiques ».
Share/Save/Bookmark