L'armée syrienne renforce ses positions dans le sud-ouest de Raqqa
Taghrib (APT)
L’armée syrienne a été engagée, ce jeudi 13 juillet, dans des affrontements extrêmement violents avec les terroristes de Daech, dans le sud-ouest de Raqqa.
date de publication : Friday 14 July 2017 12:46
Code d'article: 275110
 
L
L’armée syrienne a également lancé une série d’opérations qui lui a permis d'arriver à libérer une quinzaine de villages et plusieurs puits de pétrole sur une superficie de 40 kilomètres.
 
Les militaires sont actuellement à 30 kilomètres de Raqqa et comptent s’approcher de Raqqa, chef-lieu d’une province du même nom.
Par ailleurs, le ministre syrien de la Défense s’est rendu, jeudi 13 juillet, dans les régions récemment libérées de la périphérie nord-est de Soweida et celles du sud-est de Damas.

Le ministre syrien de la Défense Fahd Jassem al-Freij s’est rendu dans les régions récemment libérées, le 13 juillet 2017. ©SANA
Sur ordre du président syrien Bachar Assad, Fahd Jassem al-Freij s’est rendu dans les zones récemment libérées des mains de Daech afin de rendre visite aux soldats et commandants sur place et de se tenir au courant des dernières évolutions de ces régions.

Le ministre syrien a souligné que la lutte contre le terrorisme se poursuivrait jusqu’à ce que ce dernier soit totalement éradiqué en Syrie.
Le porte-parole de l’opération Inherent Resolve, le colonel Ryan Dillon, a annoncé, le mercredi 12 juillet, que des centaines de conseillers militaires américains s’étaient rendus à Raqqa, considérée comme le dernier bastion du groupe terroriste Daech pour soutenir les Forces démocratiques syriennes (FDS).

Les États-Unis soutiennent les Forces démocratiques syriennes (FDS), au grand dam du gouvernement turc qui considère ces dernières comme des terroristes. L’objectif de la présence des troupes américaines en Syrie consiste à soutenir l’idée de la formation d’un État indépendant kurde en Syrie et découper ce pays en région autonome.
Share/Save/Bookmark