L'Irak invite une firme angolaise à réexploiter des champs pétroliers
Agence de presse Taghrib (APT)
Le ministre irakien du pétrole a appelé mardi la compagnie pétrolière angolaise Sonangol à reprendre ses activités dans des champs pétroliers au sud de Mossoul après l'arrêt des feux déclenchés par les insurgés de Daech.
date de publication : Wednesday 11 January 2017 18:28
Code d'article: 256719
 
Les forces irakiennes avaient repris à Daech le contrôle des champs de Qayyarah et Najmah l'an passé, mais des colonnes de fumées toxiques ont continué de s'y échapper longtemps après le recul des Daech.

Ces derniers avaient mis le feu pour ralentir l'avancée des forces gouvernementales vers Qayyarah dans le cadre de leur offensive pour reprendre Mossoul, le dernier grand bastion de Daechen Irak.

Le ministre du Pétrole Jabbar al-Luaibi a appelé "la compagnie pétrolière angolaise Sonangol à reprendre ses activités pour développer les champs de Qayyarah et Najmah".

Il a exprimé sa requête lors d'une réunion avec le directeur administratif de la compagnie, Edson dos Santos, selon le communiqué.

La majorité des puits incendiés par les insurgés sont dorénavant sous contrôle, selon le texte, mais, d'après le porte-parole du ministère Assem Jihad, neuf sont toujours en feu.

La compagnie angolaise, qui avait signé en 2009 le contrat d'exploitation, s'était retirée d'Irak en février 2014 en raison de la détérioration de la situation politique.




 
Share/Save/Bookmark